29mai

Week-end de l’ascension : un jardin par jour à visiter

Retour |

C’est un grand week-end de quatre jours qui se prépare, pour ceux qui font le pont. Et avec des prévisions météos favorables, il vaut mieux partir à la découverte des jardins qui fleurissent les Vosges.

Vous pouvez commencer le week-end en douceur en visitant le Jardin de Berchigranges, à Grange-sur-Vologne. Situé à 700 mètres de haut, les terres accueillent plus de 4 000 variétés de végétaux issus de régions de 0 à 4 000 mètres. Le jardin est une ancienne carrière qui a mis 20 ans de travail acharné pour se modeler. Là-haut, des espèces venues des plages de la Mer du Nord et des plantes himalayennes se côtoient. En ce moment, le pavot bleu de l’Himalaya est en pleine floraison jusqu’à la mi-juin. Très peu de jardin en France cultive cette fleur car elle a des besoins spécifiques. La pépinière « Un Jardin de Cottage » permet aux visiteurs de se procurer certaines plantes présentes dans le jardin. Vous pourrez y trouver de nombreuses plantes anciennes, mais aussi des espèces résistantes au froid. Toutes les espèces botaniques sont plantées et testées dans le Jardin de Berchigranges.

Vendredi, ça va grimper !

Direction Xonrupt Longemer pour découvrir le jardin d’altitude du Haut Chitelet. Situé à 1 228 mètres, sur la route des crêtes, le jardin présente 2 500 espèces alpines. Situé sur le versant Nord-Ouest du massif, le jardin est marqué par un climat montagnard que l’on retrouve à 1 800 mètres dans les Alpes du Nord ou à 2 000 mètres dans les Pyrénées. Il n’est donc pas rare que la pluie accompagne les visiteurs et que le froid se fasse sentir. Ce jardin se divise en plusieurs parties pour accueillir des espèces du monde entier, plus ou moins rares. Les visiteurs pourront également découvrir une tourbière qui a fait l’objet de travaux de restauration par le Conservatoire des espaces naturels de Lorraine. Le jardin du Haut Chitelet propose également la visite d’une hêtraie d’altitude, lieu original où les hêtres prennent le dessus sur les conifères.

On change de cap le samedi

Pour la troisième découverte botanique du week-end, il faut se rendre à Ban-de-Sapt. Crées en 1996, les Jardins des Callunes possède aujourd’hui 4 hectares de terrain où s’associent plantes de terre de bruyère, vivaces et arbustes. Cette ancienne carrière, reconvertie en décharge pour ensuite devenir des jardins botaniques paysagers se divise en plusieurs zones : la pinède, le jardin des bruyères, le jardin des vivaces, la tranchée fleurie, le plateau, le petit lac des montagnes, la grande rocaille et les carrières. Cette année, les Jardins des Callunes présentent une nouveauté : un espace couvert pour organiser des ateliers ou des vins d’honneurs. La floraison des rhododendrons et des azalées démarre en avril pour se finir fin mai, vient ensuite celle des vivaces, puis des Bruyères. L’occasion de découvrir les méli-mélo de couleurs printanières à 550 mètres d’altitude.

Une fin de week-end en douceur à Autrey

Pour cette dernière journée, rendez-vous à Autrey pour visiter le Jardin botanique de Gondremer sous le soleil. C’est dans un cadre sauvage, baigné par la forêt vosgienne, que ce jardin abrite près de 4 000 plantes. Des plantes essentiellement de terre de bruyère, dont 1 500 rhododendrons et azalées. Cultivées autour de plusieurs bassins, elles sont présentées le long de petits sentiers. Les visiteurs peuvent également découvrir des espèces rares comme le kalmia, les éricacées de tourbières ou encore des érables du Japon. Ces collections exceptionnelles ont été reconnues comme « Collections Nationales » par le Conservatoire Français des Collections Végétales Spécialisées (CCVS). Le Jardin botanique de Gondremer a également reçu le label de « Jardin Remarquable ». Le jardin est ouvert sur rendez-vous entre mars et novembre. Plusieurs week-end thématiques, ouverts au grand public, sont organisés. Du 30 mai au 2 juin, retrouvez l’événement « Ils sont fous ces kalmia ! », pour découvrir la floraison de cet arbre de la famille des rhododendrons, qui a lieu les deux premières semaines de juin. L’événement se poursuit du vendredi 7 au lundi 10 juin et les 15 et 16 juin.

Infos pratiques :

Le Jardin de Berchigranges : Berchigranges à Granges-sur-Vologne. Ouvert exceptionnellement ce jeudi 30 mai le matin et de 13h30 à 19h. Plus d’informations sur leur site

Le Jardin d’altitude du Haut Chitelet : Col de la Schlucht à Xonrupt-Longemer. Ouvert de 10h à 12h et de 13h30 à 17h. Plus d’informations sur leur site internet.

Les Jardins de Callunes : 5 Chemin de la Prelle à Ban-de-Sapt. Ouvert de 10h à 12h et de 14h à 18h. Plus d’informations sur leur site internet.

Le Jardin botanique de Gondremer : Autrey. Ouvert sur rendez-vous entre mars et novembre. Ouvert du 30 mai au 2 juin, du 7 au 10 juin et les 15 et 16 juin de 14h à 18h.

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom