13mars

Elections municipales : mode d'emploi

Retour |

Les électeurs s’apprêtent les 15 et 22 mars prochains à élire pour 6 ans leurs Conseillers municipaux. Au total 8 847 candidatures ont été enregistrées cette année (contre 9 900 en 2014) pour le 1er tour des Élections Municipales. Deux communes demeurent sans candidat à l’issue des dépôts de candidatures pour le 1er tour du 15 Mars : Les Thons et Dignonville. Tous les électeurs n'éliront pas leurs Conseillers municipaux de la même manière. En effet, les modes de scrutin diffèrent en fonction du nombre d’habitants. Explications…

Vous êtes dans une commune de moins de 1 000 habitants

Il s’agit d’un scrutin majoritaire plurinominal à deux tours.  Autrement dit, vous avez la possibilité de modifier ou panacher les listes en rayant ou en ajoutant des noms. Les suffrages sont alors comptabilisés individuellement. 

● Sont élus au premier tour, les candidats qui obtiennent la majorité absolue des suffrages exprimés et au moins un quart des voix des électeurs inscrits.
● Si nécessaire, un second tour est organisé pour pourvoir les sièges restant. L’élection a lieu alors à la majorité relative. Les candidats ayant obtenu le plus grand nombre de voix sont élus.

Vous êtes dans une commune de plus  de 1 000 habitants

Il s’agit d’un scrutin  de liste proportionnel à deux tours avec prime majoritaire. Vous votez pour toute une liste. Vous ne pouvez ni la modifier, ni la panacher sous peine de nullité.
● Est élue au 1er tour, la liste qui recueille la majorité absolue des suffrages exprimé. Elle obtient la moitié des sièges à pourvoir (prime majoritaire).  Les autres sièges sont répartis à la représentation proportionnelle, à la plus forte moyenne entre toutes les listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages exprimés. 
● S’il n’y a pas de majorité absolue, un second tour est organisé. Mais, seules les listes ayant obtenu au premier tour plus de 10% des suffrages exprimés sont autorisées à se maintenir. Elles peuvent fusionner avec les listes qui ont obtenu plus 5% des suffrages exprimés. La répartition se fait alors comme au premier tour. 

L’élection du Maire

Le Maire et ses adjoints sont élus par le Conseil municipal au scrutin secret uninominal et à la majorité absolue. Cette élection a lieu au plus tôt le vendredi et au plus tard le dimanche qui suit le tour de scrutin à l’issue duquel le Conseil municipal a été élu au complet.

 Le Maire : un rôle clé

Il est à la fois chef de l’exécutif communal et agent de l’Etat
● Chef de l’exécutif, le Maire prépare les décisions du Conseil municipal, préside ses séances et exécute ses délibérations, prend des arrêtés municipaux et représente la Commune en justice. Il gère le domaine communal, ordonnance les dépenses, signe des contrats.  C’est aussi le chef de l’administration communale.
● Agent de l’Etat, le Maire, sous l’autorité du Préfet, publie et exécute les lois et règlements. Il statue sur les demandes d’inscription sur les listes électorales et organise les élections ainsi que les cérémonies patriotiques. Il est enfin chargé du recensement citoyen. Le Maire est aussi Officier d’Etat Civil et Officier de Police Judiciaire.

Les élections municipales vosgiennes en chiffres
-507 communes
-428 de moins de 1000 habitants et 79 de plus de 1000 habitants. 
- 8 847 candidatures
-2 communes sans candidat : Dignonville et Les Thons
-34 communes ne proposent qu’une seule liste à leurs administrés.

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom