10juin

REVITALISATION DES BOURGS-CENTRES : A BRUYERES LES PROJETS SE CONCRETISENT

Retour |

Engagé dès 2017, le programme de revitalisation des bourgs-centres impulsé par le Conseil départemental et l’Etat va bon train... Coup de projecteur sur l’avancée des projets dans les premières communes impliquées dans ce dispositif visant à renforcer l’attractivité des territoires vosgiens.
A Bruyères, l’une des cinq premières villes lauréates du dispositif où le Maire a présenté en février dernier les grands axes de l’étude stratégique élaborée, cinq grands projets sont menés de front.

Création d’un pôle primaire renforcé
Constatant une diminution importante des effectifs dans les classes primaires entre 2013 et 2018, l’idée  a été retenue de regrouper les enfants au sein d’un lieu unique, l’école Jules Ferry, riche d’histoires et de souvenirs.  L’objectif est à la fois de faciliter le parcours scolaire de l’enfant pendant son cycle primaire, d’optimiser les coûts de fonctionnement de l’établissement et surtout d’apporter de la vie au centre-ville.

Mise en place d’une « Maison des Associations »
C’est au « Relais de la Cité » où les  travaux de rénovation ont commencé en mars dernier, que  devrait prochainement être accueillies les associations du territoire. Connectée au centre-ville par le parking de la rue de la Cabée, cette « Maison des associations » offrira un espace propice à la convivialité et renforcera l'accès à la Culture.

Création d’un parcours de mobilité douce
Véritable colonne vertébrale de la commune, un parcours de mobilité douce, permettra de connecter les lieux-clés de la ville sur un axe Nord/Sud et de mettre en valeur les cheminements existants. Les communes voisines (Brouvelieures, Champs-le-Duc, et Laval-sur-Vologne pourront rallier le projet et ainsi renforcer le maillage du territoire.

Amélioration du cadre de vie et du stationnement
Pour dynamiser  l’hyper centre, offrir aux habitants une nouvelle expérience propice à la consommation et à la détente, la commune a engagé, dès l’automne 2020, une série d’actions visant à faciliter le stationnement : augmentation du nombre de places de parking (10 ont déjà été créées rue Cabée), distribution gratuite de disques bleus, enlèvement les véhicules épaves….

Mise en place d’un tremplin pour l’emploi
Au travers de ce projet, il s’agit d’accueillir au sein des services techniques de la ville des demandeurs d’emploi de longue durée volontaires pour un stage, un apprentissage ou une mission (la formule reste encore à définir).  A la fin de cette période, une fois leurs compétences validées, ils pourraient être recommandés à des entreprises locales partenaires qui peinent souvent à recruter du personnel.

Avec le soutien de l’Etat et du Département
Il va sans dire, en effet, que la mise en œuvre de ce types de projets, à la fois complexe et coûteux, nécessite une forte mobilisation, non seulement de la collectivité mais aussi celle de l’ensemble des acteurs du territoire (Etat, Région, Département, Communautés de Communes Bruyères Vallons des Vosges…) ainsi que de multiples compétences. C’est dans cet esprit que le Conseil départemental des Vosges, aux côtés de l’Etat a choisi d’accompagner la Commune de Bruyères tout au long de sa démarche. D’abord en lui attribuant une aide pour financer les études stratégiques pré-opérationnelles ainsi que le poste de chef de projet spécialisé dans l’urbanisme et l’aménagement urbain chargé de coordonner et mettre en œuvre la démarche. L’implication de l’Etat et du Département se traduit aussi techniquement par la mise à disposition de leurs compétences en ingénierie et par l’animation d’un réseau des chefs de projets et élus des bourgs-centres engagés.

Après plusieurs mois de réflexions, de propositions, d’échanges auxquels les habitants ont activement participé, une étude stratégique constituée de 30 fiches actions a été élaborée afin de relever trois grands défis. 
Un défi d’identité : Être fier d’être bruyérois et de vivre en milieu rural. Il s’agit de construire une image collective valorisante qui traduit un désir de vivre en milieu rural et non une fatalité.
Un défi d’attractivité : Donner envie d’habiter, d’entreprendre, d’apprendre, de se détendre et de consommer et d’investir à Bruyères. L’objectif est de répondre aux besoins sociétaux d’aujourd’hui et d’anticiper les besoins sociétaux de demain
Un défi de solidarité : Vivre et faire ensemble à l’échelle individuelle et à l’échelle collective. Le but recherché est de déstigmatiser et soutenir les personnes en situation de fragilité et d’agir dans une logique de territoire.

En savoir plus :  bbeaux-ferry@vosges.fr, mberque.mairie@bruyeres.fr>
marilyne.sartori@vosges.gouv.fr

 

Aller plus loin

Vous recherchez

L'actu en poche...

Restez informés !

Vous souhaitez être informé de la publication de nouveaux articles par e-mail, 
abonnez-vous !

Nom